souris gamer sans fil

Souris gamer sans fil

2 boutons, 1 molette. A première vue, c’est tout ce dont a besoin sur une souris. Et c’est vrai que c’est amplement suffisant… lorsqu’on se contente de consulter ses mails, faire de la bureautique ou surfer sur le web ! Mais pour le gaming, avoir une souris adaptée permet d’améliorer grandement l’expérience de jeu. Design ergonomique, raccourcis supplémentaires, changement de dpi à la volée…les souris gamer recèlent de nombreux atouts pour faire pencher la balance entre un frag et un respawn.

Et dans une volonté d’optimisation, quoi de plus logique que de se libérer de ce maudit câble de souris, toujours là pour entraver nos mouvements ? D’autant plus que le temps où l’on pouvait reprocher à la technologie sans-fil des problèmes de latence et de stabilité est révolu. Aujourd’hui, les souris gamer sans fil n’ont plus rien à envier aux modèles filaires ! Et quand on sait qu’un câble qui s’abîme à force de se tordre et de s’enrouler est l’une des principales causes de dysfonctionnement d’une souris… Pourquoi hésiter ?

🖱️ Comment bien choisir sa souris gamer sans fil ?

Au moment de choisir son arme sa souris de jeu sans fil, on peut vite se sentir perdu devant les caractéristiques techniques et les moult paramètres à prendre en considération. Mais pas de panique : en quelques lignes, nous allons faire le point sur l’essentiel.

  • Réactivité : qu’elles utilisent le wifi, le bluetooth, ou bien la technologie Lightspeed de Logitech, les souris sans fil haut de gamme offrent de nos jours des temps de réponse de l’ordre de la milliseconde. Une telle réactivité permet de reproduire les mouvements à l’écran sans délai perceptible humainement.
  • Recharge et autonomie : ah, l’autonomie, c’est bien là le seul soucis des souris sans fil ! Ceux qui ont connus les modèles (pré)historiques qui fonctionnaient à piles doivent d’ailleurs se souvenir de la hantise d’avoir la souris qui lâche en pleine partie ! Aujourd’hui, les souris sans fil sont pour la plupart des souris hybrides, qui peuvent se brancher rapidement en USB pour éviter toute interruption. Il n’en demeure pas moins qu’une autonomie importante apporte un confort d’utilisation supplémentaire. A noter que certains modèles de chez Logitech sont compatibles avec le Powerplay, un accessoire qui fait office de tapis de souris permettant de recharger en permanence la batterie de la souris (un peu comme les chargeurs à induction pour smartphones). Fini les problèmes d’autonomie !
  • Poids : pour éviter de fatiguer le poignet, on conseille généralement aux joueurs d’utiliser une souris assez légère. Cependant, tout est une question de préférence personnelle, certains préférant une souris plus lourde pour garantir une meilleure prise en main. C’est pourquoi certains modèles de souris gamer sans fil sont modulaires et peuvent être lestés avec des poids supplémentaires.
  • Capteur : la précision d’une souris filaire comme sans fil repose sur la qualité de son capteur. Un bon capteur permettra de retranscrire les mouvements de la main de manière parfaitement fluide, sans accélérations ou saccades malvenues. A l’heure actuelle, la plupart des souris gamer sont dotées de capteurs très performants et réactifs. Les seuls éléments différenciants sont 1) le nombre de DPI (voir le point suivant) et 2) le type de capteur, optique ou laser. Les capteurs optiques sont les plus répandus car ils sont moins coûteux à produire, tout en étant aussi efficaces que les capteurs laser (ce qui n’était pas le cas par le passé). On notera tout de même que seuls les capteurs laser sont compatibles avec des surfaces très brillantes ou transparentes, comme un bureau en verre par exemple.
  • Nombre de DPI : le point par pouce (PPP, ou DPI en anglais, pour Dots Per Inch) est une unité de mesure qui définit la résolution d’une image, d’une imprimante, ou d’un capteur de souris. Dans ce dernier cas, cela joue directement sur sa sensibilité. Plus le nombre de DPI est élevé, plus le pointeur de la souris parcourra une longue distance à l’écran par rapport au mouvement de la main. Dans les FPS par exemple, un nombre de DPI élevé permet de réaliser des revirements rapides, ou bien de switcher de cible en un éclair. Au contraire, un nombre faible de DPI rend le curseur plus lent, ce qui permet aux snipers d’ajuster leur tir avec un maximum de précision. Les meilleures souris gamer sans fil disposent d’un bouton qui permet au joueur de changer le réglage de DPI à la volée, pour être en mesure d’adapter en temps réel la sensibilité de la souris à la situation. En ce qui concerne la sensibilité maximale, les fabricants font généralement de la surenchère, avec des valeurs dépassant parfois les 16000 DPI. A ce niveau extrême, un mouvement d’à peine 1 cm suffit pour faire traverser au pointeur de la souris la largeur de 2 écrans ultra wide WQHD. Dans la pratique, la majorité des joueurs – même les professionnels de l’eSport – choisissent une valeur nettement plus faible, habituellement 1600 DPI pour une résolution de 1920×1080 pixels (1080p).
  • Nombre de boutons programmables : c’est peut-être ce qui distingue le plus une souris traditionnelle d’une souris gaming sans fil. En plus des clics gauche et droit traditionnels, on peut retrouver 2 boutons supplémentaires, voire beaucoup plus. La Logitech G502 Lightspeed bat tous les records avec un total de 11 boutons ! En fonction de son profil de joueur, le nombre de boutons dont on a besoin sera variable. Pour un amateur de FPS, 4 ou 5 boutons feront généralement l’affaire. Par contre, un joueur de MMO préférera une souris avec un maximum de boutons programmables, afin de pouvoir leur attribuer tous les raccourcis et macros dont il a besoin.

👍 Quelles sont les meilleures souris sans fil pour gamer ?

Face à l’offre pléthorique, choisir sa future souris gamer sans fil peut être un véritable casse-tête. Pour vous simplifier la vie, voici un comparatif des meilleurs modèles de 2020 :

Razer LanceheadRazer Basilisk UltimateLogitech G305 LightspeedLogitech G703 LightspeedLogitech G502 LightspeedLogitech G903 LightspeedCorsair HarpoonSteelSeries Rival 650
Aperçu Souris gamer sans fil Razer Lancerhead Souris Razer Basilisk Ultimate avec rétroéclairage de 16,8 millions de couleurs personnalisables Logitech G305 - Souris d’ordinateur à pile pour droitier Périphériques pour gamers - Souris Logitech G703 Lightspeed Souris optique sans fil Logitech G502 avec molette de défilement débrayable Souris gaming sans fil ambidextre Logitech G903 Hero Corsair Harpoon - Souris pc sans fil bluetooth ou radio avec capteur optique Matériel informatique - SteelSeries Rival 650 Gaming Mouse
Poids 112 g 107 g 99 g
95 g
(Poids de 10 g en option)
114 g
(Personnalisable jusqu'à 126 g)
110 g
(Poids de 10 g en option)
99 g
121 g
(Personnalisable jusqu'à 153 g)
Autonomie 24 h 100 h
250 h
Non rechargeable, utilise une pile AA
60 h
Compatible Powerplay
60 h
Compatible Powerplay
140 h
Compatible Powerplay
60 h 24 h
Réactivité 1 ms 1 ms 1 ms 1 ms 1 ms 1 ms 1 ms 1 ms
Type de capteur Optique Optique Optique Optique Optique Optique Optique Optique
Sensibilité 16000 DPI 20000 DPI 12000 DPI 16000 DPI 16000 DPI 16000 DPI 10000 DPI 12000 DPI
Boutons et molette 9 boutons
11 boutons
Résistance de la molette réglable
6 boutons 6 boutons
11 boutons
Molette débrayable1
7-11 boutons2
Molette débrayable1
6 boutons 7 boutons
Réglage de la sensibilité à la volée
Mémoire intégrée3
Meilleur prix
Voir sur bouton a
Voir sur bouton a
Voir sur bouton a
Voir sur bouton a
Voir sur bouton a
Voir sur bouton a
Voir sur bouton a
Voir sur bouton a
test Lire le test
1D’une simple pression sur une touche dédiée, il est possible d’alterner entre molette à défilement cranté ou libre.
2Les boutons latéraux sont amovibles pour pouvoir adapter la souris aux gauchers comme aux droitiers.

3La mémoire intégrée vous permet de sauvegarder vos profils directement dans la souris, ce qui s’avère très pratique si vous avez l’habitude de jouer en alternance sur un PC gamer de bureau et un ordinateur portable.

Zoom sur les chargeurs magnétiques sans fil

L’immense majorité des souris gamer sans fil se rechargent à l’aide d’un connecteur USB. Ainsi, les utilisateurs doivent alterner entre mode sans fil et filaire, afin de recharger régulièrement leur périphérique. Mais depuis peu, des systèmes de recharge sans fil ont vu le jour, sous la forme de tapis de souris doublés d’un système de charge magnétique. Ce genre de système, déjà couramment utilisé dans l’univers des smartphones avec les chargeurs à induction, permet donc d’éliminer complètement la nécessité de devoir rebrancher sa souris. Celle-ci est alimentée en permanence, de façon à maintenir un niveau de charge compris entre 85% et 95%, pour préserver la durée de vie de la batterie.

Logitech tapis de recharge powerplayLogitech a été le premier constructeur à innover dans le domaine en proposant le système Powerplay (voir sur bouton a texte), lors de l’été 2017. Compatible avec certaines souris de la gamme Lightspeed (les G502, G703 et G903), ce tapis de souris crée un champ énergétique à sa surface en utilisant le phénomène de résonance électromagnétique. Le module Powercore, intégré dans les souris compatibles, transforme ensuite ce champ énergétique en courant permettant de recharger la batterie.

Dans les mois qui suivirent, d’autres constructeurs ne tardèrent pas à emboîter le pas à Logitech en développant à leur tour des tapis de recharge. On peut citer Corsair, qui a quant à lui préféré se baser sur la technologie Qi – le standard du rechargement par induction – pour son tapis de souris MM1000 (voir sur bouton a texte). Ce tapis présente donc l’avantage de pouvoir recharger tous les périphériques compatibles Qi, tels que le Samsung Galaxy S20, le Huawei P40 Pro ou l’iPhone 11. Cet avantage est néanmoins à relativiser, puisque la recharge complète d’une batterie de 4000 mAh nécessiterait pas loin de 8 heures, et pendant ce temps-là, la présence d’un smartphone relativement encombrant sur le tapis risque de gêner la manipulation de la souris.

Enfin, il y a le cas particulier de Razer, avec son bundle comprenant la souris Razer Mamba HyperFlux et son tapis Firefly (voir sur bouton a texte). A la différence des souris gaming sans fil des autres constructeurs, la Mamba Hyperflux ne possède pas de batterie ! reposant comme Logitech sur le phénomène de résonance magnétique. Une particularité cependant : la Mamba HyperFlux ne peux pas fonctionner sans son tapis, puisqu’elle ne possède pas de batterie ! Celle-ci a cédé sa place à un condensateur capable de stocker l’énergie créée par le tapis Firefly pendant une quinzaine de seconde. L’avantage, c’est que l’absence de batterie permet à la souris d’être ultra légère : à peine 96 g, un poids plume généralement réservé aux souris filaires. En contrepartie, la souris n’est pas utilisable sans son tapis, ce qui ne devrait cependant pas poser de problème.

S’ils confèrent un confort d’utilisation indéniable, il faut bien avouer que tous ces tapis de souris représentent tout de même un investissement non négligeable, puisqu’il faut débourser entre 80 et 130 € pour pouvoir disposer d’une telle solution de recharge sans fil. Si l’on intègre le prix de la souris, la facture peut alors dépasser la barre des 250 €, en fonction des modèles. Le moins que l’on puisse dire, c’est que si l’on veut s’affranchir de toute contrainte de fil, la note finit par être un peu salée.