Faut-il choisir une alimentation modulaire, semi-modulaire ou non modulaire ?

Quel degré de modularité convient à vos besoins ?
Par Mis à jour le 4 octobre 2022

Une alimentation modulaire vous permet d’utiliser uniquement les câbles dont vous avez besoin, ce qui permet – entre autres – d’avoir une meilleure circulation de l’air dans le boîtier, et une esthétique beaucoup plus soignée. Mais les avantages de la modularité sont-ils suffisants pour justifier le surcoût de cette fonctionnalité ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Il y a encore quelques années, la plupart des gamers ne prêtaient que peu d’attention à leur alimentation PC. Ils préféraient économiser sur ce poste pour pouvoir allouer plus de budget à la carte graphique et au processeur. Aujourd’hui, les gens prennent de plus en plus conscience qu’avoir une bonne alimentation est indispensable pour avoir un PC stable, durable et évolutif. D’où la popularité croissante des modèles certifiés 80 PLUS et des conceptions modulaires.

Une alimentation modulaire, c’est quoi ?

Avant que quelqu’un n’ait la bonne idée de rendre les câbles amovibles, tous les blocs d’alimentation étaient ce que nous appelons aujourd’hui non modulaires. Le nombre de câbles était donc fixe, que vous en ayez besoin ou non. Une solution ni très pratique, ni très esthétique, puisque les câbles inutiles doivent rester débranchés, et encombrent inutilement l’intérieur de l’unité centrale.

L’alimentation modulaire a donc été créée en réponse au besoin de pouvoir mieux organiser ses câbles, alors que le nombre et la variété des connecteurs nécessaires à l’alimentation des composants d’un ordinateur est toujours plus important.

alimentation modulaire

Ce type d’alimentation vous permet ainsi de brancher ou de débrancher individuellement chacun des câbles disponibles, vous offrant une solution idéale pour vous débarrasser de ceux dont vous n’avez pas besoin (en les gardant toutefois de côté pour une éventuelle utilisation ultérieure). Finis les fils superflus à l’intérieur de votre PC !

On trouve également chez certains fabricants des alimentations dites « semi-modulaires », qui constituent une sorte de compromis. Dans ce cas, certains câbles considérés comme essentiels (comme ceux qui alimentent la carte mère et le processeur) sont fixes et non détachables de la base, tandis que plusieurs slots modulaires sont disponibles, avec la possibilité de brancher ou de débrancher des câbles additionnels à votre guise.

Les avantages et inconvénients d’une alimentation PC gamer modulaire

Les alimentations modulaires présentent de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients. Voyons tout cela en détail !

tick Une meilleure organisation des câbles (cable management)

C’est l’avantage le plus évident à recourir à une alimentation modulaire : puisque vous pouvez détacher tous les câbles dont vous n’avez pas besoin, vous évitez de vous emmêler les pinceaux (ou plutôt les fils). Mieux vaut avoir 5 ou 6 câbles plutôt qu’une douzaine qui traînent dans votre unité centrale… c’est toujours ça de moins à cacher derrière un panneau ou une baie de disques durs !

Autre avantage non négligeable : vous avez ainsi la possibilité de choisir, pour chaque connecteur, la longueur et la couleur du câble que vous désirez, si toutefois les câbles fournis par défaut ne convenaient pas à vos besoins. Un avantage pratique – si vous avez besoin d’une plus grande longueur de fil – et cosmétique — si vous souhaitez des câbles au style plus esthétique, ou qui adoptent un code couleur qui vous semble plus adapté.

Alimentation PC modulaire ou non
Un exemple de PC doté de câbles personnalisés en bleu et noir, à l’apparence plus stylée (Source : Reddit u/lowfat32’s).
tick Un gain de place

Conséquence logique de la réduction du nombre de câbles, vous gagnez en place à l’intérieur de votre unité centrale. Sachant qu’un câble d’alimentation typique mesure environ 60 cm, si vous enlevez 5 câbles inutiles, cela fait 3 mètres de câble en moins ! Et ceux qui restent peuvent être échangés avec des câbles plus courts, si le besoin s’en fait sentir.

Tout cela peut s’avérer crucial si vous utilisez un boîtier de petit format, lequel n’offre généralement pas d’espaces spécialisés, de fentes ou de supports pour acheminer et cacher les câbles. Vous pourrez composer plus facilement avec l’espace réduit, et serez en mesure d’ajouter plus d’éléments, comme une seconde carte graphique ou davantage de disques durs.

tick Une meilleure circulation de l’air et une plus faible température

En réduisant le nombre de câbles qui obstruent votre boîtier et accumulent de la poussière, la circulation de l’air va s’améliorer à l’intérieur de votre unité centrale. Lorsque vous avez une alimentation PC gamer qui est modulaire, vous assurez donc une meilleure évacuation de la chaleur, ce qui permet de préserver la longévité et la stabilité des différents composants.

tick Un démontage facilité

Imaginons que vous souhaitiez démonter votre alimentation pour la nettoyer ou la remplacer si elle se révèle défectueuse. Avec un modèle non modulaire, vous êtes obligé de détacher les différents câbles de chaque composant (carte mère, carte graphique, disques durs, ventilateurs, etc.) avant de pouvoir retirer le bloc d’alimentation… Et bien sûr, tous les connecteurs viendront avec, réduisant ainsi à néant tout le cable management que vous avez peut-être minutieusement mis en place.

A l’inverse, vous aurez beaucoup moins de difficulté à démonter une alimentation modulaire. Il vous suffira de déconnecter les fiches reliées au bloc d’alimentation avant de dévisser celui-ci pour le retirer de l’unité centrale. Les câbles resteront soigneusement en place, toujours connectés aux différents composants via leur autre extrémité. Après nettoyage du bloc, vous pourrez donc le réinstaller très facilement. Même chose pour un changement d’alimentation – à condition que les anciens câbles soient compatibles avec le nouveau modèle, ce qui n’est généralement le cas qu’au sein d’une même série.

cross Un surcoût non négligeable

Nous l’avons déjà mentionné, et il s’agit du plus gros frein à l’acquisition d’une alimentation modulaire : le prix. À caractéristiques équivalentes, une alimentation modulaire coûte entre 10% et 20% plus cher qu’une alimentation classique. Et c’est sans compter sur l’éventuelle acquisition de câbles supplémentaires, de couleurs et de tailles différentes, comme nous l’évoquions plus haut.

cross Une installation plus complexe

Puisque l’alimentation modulaire est livrée sans aucun câble attaché, vous allez devoir les connecter par vous-même aux bons emplacements, alors qu’une alimentation classique vous prémâche le travail : l’une des extrémités est déjà reliée à l’alimentation, et vous n’avez plus qu’à connecter les différents composants à l’autre bout. L’alimentation modulaire peut donc vous rendre la tâche un peu plus compliquée si vous êtes débutant dans le montage d’un PC « maison ».

Alimentation modulaire ou semi-modulaire ?

A présent, vous comprenez bien les avantages que peut avoir une alimentation modulaire par rapport à un modèle non modulaire. Mais qu’en est-il des alimentations semi-modulaires ? Celles-ci sont livrées avec un certain nombre de câbles non détachables : les connecteurs dédiés à la carte mère et au processeur, mais parfois aussi ceux destinés à la carte graphique et/ou au stockage interne.

Puisque vous aurez nécessairement besoin de ces câbles, il n’est pas foncièrement gênant d’opter pour une alimentation qui les embarque déjà. Cela permet de réduire les coûts, tout en vous laissant la possibilité d’optimiser l’espace et la circulation de l’air dans votre boîtier.

Par contre, comme la solution semi-modulaire vous impose d’utiliser un certain nombre de connecteurs fournis d’office, vous ne pourrez pas choisir l’apparence et la longueur de chacun des câbles. Si ce point là est important pour vous, alors il faut plutôt opter pour une alimentation 100% modulaire.

Verdict : faut-il une alimentation modulaire ou non ?

Les alimentations modulaires et semi-modulaires présentent de nombreux avantages par rapport aux blocs non modulaires, et si vous pouvez vous permettre l’écart de prix, il est généralement préférable de faire le choix de la modularité. C’est d’autant plus vrai pour ceux qui disposent d’une unité centrale transparente, laquelle fera apparaître les câbles, et implique donc une certaine recherche d’esthétisme.

Toutefois, au-delà de vos préférences personnelles en matière de style et de cable management, l’achat d’une unité modulaire ne se justifie pas forcément dans tous les cas de figure.

Il se peut par exemple que vous ayez fait le choix d’un boîtier offrant son propre système d’organisation des câbles. Auquel cas, il vous sera facile de « cacher » les câbles inutilisés de votre alimentation non modulaire, et il serait contre-productif de repasser à la caisse pour un avantage dont vous disposez déjà, et que vous avez probablement payé dans le prix de votre tour. Même chose si celle-ci est plutôt large : les problèmes de circulation de l’air et d’entremêlement des fils y sont nettement moins importants, puisque la place a d’ores et déjà été prévue pour une alimentation classique aux nombreux connecteurs.