Ecouteurs gaming

Nous passons au crible les meilleurs modèles de 2022.
Par Mis à jour le 3 novembre 2022

Les casques gamer ne sont clairement pas adaptés à une utilisation nomade. Ils sont trop encombrants pour qu’on puisse les trimballer partout avec nous, et trop voyants pour les porter en public. Il est bien plus pratique et discret d’utiliser des écouteurs ! Mais atteindre le même niveau de performance avec des appareils aussi compacts est loin d’être aisé. Et le défi est encore plus grand pour les écouteurs Bluetooth, qui ont généralement trop de latence pour offrir une expérience vidéoludique satisfaisante. Quels sont les modèles – avec ou sans fil – qui tirent leur épingle du jeu ? Et quels sont les critères qu’il faut prendre en considération avant de faire son choix ? C’est ce que nous allons voir dans ce guide.

Apple a lancé la tendance avec ses AirPods, et maintenant les écouteurs véritablement sans fil – les fameux true wireless – sont devenus la nouvelle référence en matière d’écouteurs. Et pour cause : comment résister au plaisir de se débarrasser de ces satanés câbles ? Vous savez, ceux qui ont la mystérieuse faculté de faire des nœuds dès l’instant qu’on les glisse dans une poche ou un sac ?

Pourtant, sur le marché des écouteurs gaming, la connexion filaire reste la norme. Comme nous allons le voir, il y a une bonne raison à cela. Mais rassurez-vous, des exceptions existent !

Ecouteurs Bluetooth et gaming : un problème de latence

Les écouteurs sans fil reposent sur l’utilisation du Bluetooth, et ils héritent donc de la latence inhérente à cette technologie. Cette latence est liée à la nécessité d’effectuer une mise en mémoire tampon pour éviter des coupures en cas de ralentissement dans la transmission des données audio. Le Bluetooth n’est tout simplement pas assez rapide pour que l’on puisse se passer d’un tampon.

Ce problème est amplifié dans le cas des écouteurs true wireless, car souvent, l’oreillette droite doit relayer les données vers l’oreillette gauche, occasionnant par là même un délai supplémentaire, normalement absent lorsque les 2 écouteurs sont reliés entre eux par un fil.

Latence true wireless

Si vous écoutez un podcast, de la musique, ou passez un appel téléphonique, cette latence – c’est-à-dire un petit délai dans la lecture du son – ne se remarque pas. Par contre, on peut observer un décalage entre le son et l’image lorsqu’on regarde une vidéo ou qu’on joue à un jeu.

Pour remédier à cela, les applications de lecture vidéo comme Netflix ou Youtube mettent en mémoire tampon le flux vidéo, de façon à le resynchroniser avec la piste audio. Il n’est cependant pas possible de procéder de la sorte dans les jeux vidéo, où l’action doit par définition s’afficher en temps réel à l’écran. Lors d’une partie de Fortnite ou PUBG Mobile avec des écouteurs Bluetooth, le coup de feu de votre arme retentira donc plus ou moins longtemps après avoir appuyé sur la gâchette,

Ce retard est de l’ordre de 150 à 500 millisecondes (ms) en fonction de l’OS (Android, iOS, Windows) ou des codecs utilisés (SBC, aptX, LDAC, etc.), ce qui est assez déroutant, pour ne pas dire franchement irritant. Heureusement, certains écouteurs comme les QCY T5 permettent l’activation d’un « gaming mode » qui réduit sensiblement la latence et la fait passer en dessous d’un seuil humainement perceptible (60-70 ms). Certains modèles choisissent même de faire comme les meilleurs casques gaming sans fil : se passer du Bluetooth et utiliser à la place un émetteur/récepteur à brancher en USB-C, de façon à éliminer complètement la latence. C’est la solution choisie par les JBL Quantum TWS.

Comment choisir ses écouteurs ?

Les joueurs exigeants ne peuvent pas se contenter de prendre les premiers écouteurs venus sous prétexte qu’ils sont estampillés « gaming ». Pour que l’expérience vidéoludique soit la plus satisfaisante possible, il y a un certain nombre de critères à respecter.

Qualité audioQualité audio

Pour pouvoir vous immerger pleinement au cœur de vos aventures vidéoludiques, il vous faut des écouteurs capables de restituer un son bien équilibré, afin d’éviter les problèmes de dialogues étouffés par rapport à des explosions, tirs ou autres bruitages trop présents. C’est tout aussi important pour la musique : si la balance tonale n’est pas bonne, vous risquez d’avoir des aiguës trop agressifs ou à l’inverse des basses écrasantes. Pour profiter d’une bonne qualité audio, nous vous conseillons d’éviter les copies chinoises. Il vaut mieux vous orienter vers des marques qui ont un véritable savoir-faire en la matière, comme JBL, Bose ou Epos.

ConfortableConfort et ergonomie

Le confort d’une paire d’oreillettes reste assez subjectif, mais en règle générale, les écouteurs classiques (de type AirPods) sont les plus confortables. Ils viennent seulement se loger dans le pavillon de l’oreille, et ne provoquent aucune gêne, même après de longues heures d’écoute. En revanche, ils n’isolent pas très bien des bruits extérieurs, et leur maintien n’est pas toujours idéal. A l’inverse, un écouteur intra-auriculaire vient s’insérer à l’intérieur du conduit auditif, et certaines personnes n’apprécient pas cette sensation. L’avantage, c’est que cela permet une très bonne isolation acoustique et une meilleure tenue des oreillettes. Généralement, les écouteurs intra-auriculaires sont livrés avec des embouts de différentes tailles, afin qu’ils puissent s’adapter à toutes les morphologies. A noter qu’il existe également des écouteurs semi intra-auriculaires (comme les AirPods Pro), qui sont moins intrusifs et plus confortables que les intra-auriculaires, tout en offrant un meilleur maintien que les écouteurs classiques.

ANCRéduction de bruit active

Certains écouteurs intra-auriculaires disposent d’une fonction de réduction de bruit active, ou ANC (pour Active Noise Control). Pour faire simple, cela consiste à créer en temps réel un son opposé à celui du bruit ambiant, pour que les 2 s’annulent. Il en résulte une très bonne isolation phonique capable de vous couper complètement du monde extérieur. C’est un vrai plus lorsqu’on souhaite se concentrer sur son jeu dans les transports en commun par exemple.

MicroMicro

Si vous êtes un amateur de jeu en ligne, vous devez pouvoir communiquer de façon limpide avec vos coéquipiers. Dans ce cas, il est préférable de prendre des écouteurs pourvus d’un micro capable de capturer fidèlement le son de votre voix, tout en filtrant au maximum le bruit ambiant. Les écouteurs sans fil ne sont pas le meilleur choix pour cela, le micro étant localisé au niveau d’une oreillette. Les modèles filaires sont plus adaptés, car le micro se trouve généralement au niveau du cou ou de la poitrine. Certains appareils proposent même un micro perche amovible, de façon à capturer la voix au plus près de la bouche.

EtanchéitéEtanchéité

Si vous cherchez des écouteurs polyvalents que vous pouvez également utiliser dans le cadre d’une activité sportive, alors il est vivement conseillé d’opter pour des modèles résistants à l’eau et à la sueur. Pour cela, il faut vous reporter à l’indice de protection IP, et viser au minimum une certification IPX4 (résistance aux éclaboussures).

LatenceLatence

Pour le gaming, il est primordial que l’audio soit parfaitement synchronisé avec l’image affichée à l’écran. Car s’il y a un délai entre par exemple le flash d’une explosion et le bruit de sa détonation, l’immersion sera perturbée, de même que l’efficacité en jeu. Avec des écouteurs filaires, le décalage du son ne dépasse pas 5 à 10 ms, ce qui est imperceptible. Mais comme nous l’avons vu dans la première partie de ce guide, ce retard peut être beaucoup plus important avec des écouteurs sans fil. Pour jouer dans de bonnes conditions, il faut que leur latence reste inférieure à 80 ms.

AutonomieAutonomie

Compte tenu de la taille réduite des true wireless, on comprend qu’il est difficile d’y caser une batterie de très haute capacité. Il est donc rare de trouver des modèles dont l’autonomie dépasse les 4 heures. Néanmoins, on peut noter que le boîtier de rangement fourni dispose lui aussi d’une batterie, ce qui permet de recharger celle des écouteurs (jusqu’à 3 à 4 recharges complètes) quand ceux-ci ne sont pas utilisés.

EtiquettePrix

La qualité a un coût, et les écouteurs gaming ne dérogent pas à cette règle. Les modèles sans fil les plus haut de gamme – comme la dernière version des Razer Hammerhead – peuvent parfois dépasser la barre des 200 €. Mais heureusement, on trouve tout de même des appareils de très bonne facture pour beaucoup moins, parfois pour quelques dizaines d’euros à peine.

Les meilleurs écouteurs gaming de 2022 (avec/sans fil)

Face à l’offre pléthorique, choisir des écouteurs gaming peut être un vrai casse-tête. Pour vous simplifier la tâche, nous comparons ci-dessous les meilleurs modèles de 2022.

Logitech G333
JBL Quantum TWS
QCY T5
Razer Hammerhead True Wireless Pro
Aperçu Ecouteurs gaming Logitech badgeEcouteur gaming JBL Quantum TWS Ecouteurs Bluetooth QCY T5 Ecouteur sans fil gamer Razer
Oreillette Intra-auriculaire Intra-auriculaire Intra-auriculaire Intra-auriculaire
Qualité audio 3,5 étoiles 5 étoiles 3,5 étoiles 5 étoiles
Qualité du micro 4 étoiles 4 étoiles 3,5 étoiles 3,5 étoiles
Réduction de bruit active cross tick cross tick
Connexion
Filaire
(Jack 3,5 mm ou USB-C)
Sans fil
(Bluetooth ou dongle USB-C)
Sans fil
(Bluetooth)
Sans fil
(Bluetooth)
Autonomie
8 h 4 h 4 h
Latence
Aucune
(avec le dongle USB-C)
70 ms
(avec le mode gaming)
60 ms
(avec le mode gaming)
Etanchéité cross
IPX4
(résistance pluie/transpiration)
IPX4
(résistance pluie/transpiration)
IPX4
(résistance pluie/transpiration)
Disponibilité
Voir sur bouton a
Voir sur bouton a
Voir sur bouton a
Voir sur bouton a